Connexion  

   

Annexes  

   
   

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Un système AIX doit être sauvegardé régulièrement pour le protéger des risques d'erreur logique, rendant ce dernier inexploitable.

La copie miroir ne peut pas être considérée comme une protection "sauvegarde", puisque l'erreur logique serait répercutée sur le second support sans possibilité de retour arrière.

N'oublions pas non plus que les 2 moyens de restaurer un système AIX sont le support bande ou le serveur NIM.( La solution Boot On San est une troisième possibilité traitée dans l'article sur les images alternées).

Une sauvegarde sur disque du MKSYSB représente une copie de l'environnement mais n'est pas exploitable directement pour restaurer en cas d'erreur nécessitant une restauration.

Si on possède un lecteur de bandes sur un système distant mais accessible en réseau, il faut alors utiliser la commande 'mksysb -F mksysb_file' pour reconstruire une bande bootable.

Mais cette fonction nécessite que le système possédant le lecteur et celui ayant généré l'image MKSYSB possède le même niveau de maintenance(oslevel -s).

Sinon, il faut un service NIM(Service Aix) pour restaurer une image fichier provenant d'un mksysb et stockée sur disque.

Pour effectuer une sauvegarde par MKSYSB, qui sera 'bootable' pour une installation ou une restauration, utiliser la commande :

# smitty mksysb

Sélectionner ensuite le lecteur de cartouche ou donner un nom de fichier dans le cas d'une création d'image disque.

ATTENTION, une sauvegarde sur disque n'est pas Bootable et il faudra un serveur NIM pour restaurer celle-ci.

Il est possible d'exclure des fichiers ou répertoire de cette sauvegarde, en remplissant le fichier '/etc/exclude.rootvg' avec les chaines filtrées selon un mode 'grep'( Début de ligne avec '^' ou fin avec '$', sans oublier le '.' puisque les fichiers sont sauvegardés en relatif depuis la racine(/)).

Une sauvegarde doit durer environ 30-45 minutes, suivant la taille des FS sauvegardés.

Enfin, n'oubliez pas qu'une sauvegarde MKSYSB se résume ainsi :

"Sauvegarde de la structure des LV et FS contenus dans le groupe de volume 'rootvg' ainsi que tous les fichiers des FS montés au moment de la commande".

Donc, si des systèmes de fichiers ne sont pas montés, le système ne prendra pas les données qui s'y trouvent, mais seulement la définition du FS(nom du LV, du FS et sa taille)

Après la sauvegarde, il est plus sûr de lancer une relecture, la fonction se trouvant aussi dans le menu de SMIT.

 

Pour les plus pointilleux, quelques paragraphes plus techniques sont donnés ci-dessous.

 

VERIFICATION DE LA SAUVEGARDE

Ci-dessous quelques commandes pour contrôler le résultat.

 1.  Vérification entête

Pour vérifier comment est constitué la zone 'PROMPT' d'une bande de sauvegarde 'mksysb', lancer la commande suivante en fonctionnement normal:

# chdev -l rmt0 -a block_size=512     # Si taille de bloc fixée

# tctl -f /dev/rmt0 rewind

# cd /tmp

# restore -s2 -xvqf /dev/rmt0.1 ./bosinst.data

 

Vérifier ensuite le champ PROMPT dans le paragraphe 'control_flow'.

 

RESTAURATION.

 

La restauration d'une image MKSYSB consiste à effacer complètement la version précédente(sans formatage) par la recréation des systèmes de fichier et à restaurer les fichiers et seulement ceux du support.

 

Les grandes lignes de cette opération sont  :

 

1.  Insérer la bande  'mksysb' dans le lecteur.

 

2. Allumer la partition ou le serveur et attendre les messages IBM et taper sur la touche 'F1' ou 'F5'.

3.  Un message demande ensuite de taper "F1" ou "1" pour accepter la console sur cet écran

4.  Presser '1' pour obtenir la langue anglaise ou '2' pour le français.

5.  Le menu "Installation and Maintenance" apparaît.

Demandez alors l'"installation" qui restaurera les fichiers du support.

 

...

 Message d'erreur possible :

"not enough physical volumes." : Ce message apparaît quand la sauvegarde a été effectuée avec des LV en miroirs. Il faut alors ajouter un deuxième disque physique.

Il n'est pas possible de restaurer un système en miroir sur un seul disque, même si la capacité totale est suffisante.

A la fin de la restauration du système, celui-ci redémarre et il est alors possible de continuer les opérations tel que l'import des autres groupes de volume.

 Dans certains cas, il peut être nécessaire de démarrer en mode SERVICE pour effectuer quelques opérations de maintenance.

Pour effectuer ce lancement, procéder comme suit :

 

1.  Insérer la bande 'mksysb' dans le lecteur.

2.  Relancer  le système par la commande 'shutdown -Fr'.

3. Suivre le menu pour demander d'accès au menu de maintenance.

 

 La récupération des autres groupes de volumes déjà existant se fait à l'aide la commande suivante :

# importvg -y vgname hdisk#

 

Un groupe de volume importé est ouvert automatiquement, sauf s'il est en mode concurrent.

 

Activer ungroupe de volume supplémentaire par :

 # varyonvg vgname

 

Restaurer des fichiers d'une bande de sauvegarde MKSYSB

 

Pour restaurer des fichiers d'une bande bootable, il faut utiliser le menu smit lié à cette fonction.

 

 

   
   
© ALLROUNDER