Connexion  

   

Annexes  

   
   

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

NFS est un système de fichiers distribués qui permet aux utilisateurs d'accéder aux fichiers et répertoires d'autres machines comme ils accéderaient à leurs répertoires ou fichiers locaux. NFS est indépendant des types de machines, des systèmes d'exploitation et des architectures de réseaux. Pour cela, il utilise le protocole RPC (Remote Procedure Call) qui est construit au-dessus du protocole XDR (EXternal Data Representation). XDR standardise les types des données échangées à travers le réseau. NFS utilise le protocole TCP/IP.

 

NFS est constitué d'un ensemble de commandes et de démons. Les commandes contrôlent et obtiennent les informations concernant les systèmes de fichiers distants. Les démons traitent les 'mounts' et les opérations à distance.

 

NFS fonctionne sur le modèle client/serveur. Les machines qui mettent à disposition leurs fichiers, qui les exportent, sont dites serveurs. Les machines qui utilisent les fichiers d'autres machines sont dites clients. Une machine peut, en même temps, être serveur et client.

 

Au niveau des serveurs les fichiers exportés figurent dans le fichier /etc/exports. Ce fichier contient en outre les clients autorisés et les restrictions d'accès (ne pas éditer ce fichier).

 

Au lancement de NFS, le script ‘/etc/rc.nfs’ exécute automatiquement la commande exportfs. Exportfs examine le fichier /etc/exports et construit l'environnement nécessaire à l'export des fichiers. L'export et le 'un-export' des fichiers peut se faire dynamiquement, soit par exportfs, soit par smit.

 Le 'mount' des systèmes de fichiers distants peut se faire manuellement avec la commande 'mount', ou automatiquement, au démarrage de la machine, en spécifiant les systèmes de fichiers distants dans le fichier ‘/etc/filesystems’(Via SMIT).   A - INSTALLATION 

L'installation de NFS se fait de la même manière que pour les autres programmes du système AIX, avec smit.

  B - CONFIGURATION  

Procédure générale

 

Prérequis :

 

-   TCP/IP installé et configuré

-   NFS installé

-   les machines serveurs et les machines clients sont désignées.

  Lancement de NFS par SMIT : 

            A partir de SMIT

 

                        --> Communication Applications et services

                        --> NFS                       

                               --> Network File system (NFS)                       

                                    --> Configure NFS on this system                       

                                         --> Start NFS 

Répondre "both" pour que NFS soit lancé à chaque démarage du système.

 


 

  Configuration d'un serveur Ajout d'un Sytème de fichier à " l'Exports List" dans SMIT : 

            A partir de SMIT

                        --> Communications Applications et services  

                        --> NFS                        --> Network File system (NFS)                        --> Add a Directory to Exports List 
  PATHNAME of directory to export  

Nom de la directory à exporter

  MODE to export directory 

Spécifie les autorisations des stations clientes. en "lecture" seulement ou "lecture-ecriture"

  Anonymous UID 

Numéro d'un utilisateur non déclaré sur le système serveur

  HOSTS  allowed root access 

Liste des stations clientes où root est autorisé à se connecter comme super utilisateur  sur le serveur.

  HOSTS & NETGROUP allowed client access 

Liste des stations clientes autorisées à accéder au serveur. Par défaut, toutes les stations sont autorisées.

  EXPORT directory now, system restart or both 

Lancement de NFS automatique à l'initialisation du système.


 

  Configuration d'un client 

Au moins un serveur doit être configuré.

NFS doit être lancé (par smit).

 

La procédure de configuration d'un client est la suivante :

  Montage d'un système de fichier distant par SMIT : 

            A partir de SMIT

 

                        --> Communication Applications et services

                        --> NFS                        --> Network File system (NFS)                        --> Add a file system for mounting  

L’écran suivant s'affiche:

 

 

 


 

  

 

  PATHNAME of mount point 

Point de montage du répertoire

  PATHNAME of remote  directory 

Nom du répertoire sur la machine serveur

  HOSTS where remote directory resides Nom de la machine serveur  MOUNT now, add entry to /etc/filesystems 

Montage automatique au démarage du système

 


 

 MODE for this NFS file system 

Autorisation en "lecture écriture" ou en lecture seulement.

  ATTEMPT mount in foreground or background 

Montage en avant plan ou en arrière plan

   Comment monter des systèmes de fichiers distants 

Il existe 3 types de mount :

 

-   prédéfinis

-   explicites

-   automount

 

Les mount prédéfinis conviennent aux systèmes de fichiers utilisés de façon permanente. Ils sont montés au démarrage du système.

 

Les mount explicites sont utilisés pour accéder de façon temporaire à un système de fichiers distant. Exécuter pour cela la commande 'mount' à partir de la ligne de commande. La forme générale de cette commande est :

 

mount ServerName:/remote dir            /local dir

 

L'automount est une technique qui permet de monter des systèmes de fichiers à la demande. Par exemple, pour monter les répertoires /remote1 et /remote2 du serveur server1 sur les répertoires locaux /usr/loacal1 et /usr/local2, on effectue les opérations suivantes :

 

-  créer un fichier map, /tmp/mount.map par exemple :

 local1       -rw      server1:/remote1local2       -ro       server1:/remote2 

-  vérifier que les répertoires à monter sont bien exportés

 

-  invoquer le démon automount :

 

/usr/etc/automount /usr      /tmp/mount.map

Avec cette procédure, seuls les systèmes de fichiers dont on a besoin sont montés.

 

 

   
   
© ALLROUNDER