Connexion  

   

En ligne  

Nous avons 28 invités et aucun membre en ligne

   

Annexes  

   

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les accès à un serveur Linux peuvent parfois être bloqué par une configuration insuffisante du Firewall interne.

Il est possible de désactiver ce Firewall interne au serveur Linux en procédant de la façon suivante :

Vérifier si le service firewalld est actif :

# systemctl is-enabled firewalld

Si le résultat affiché est « enabled » cela signifie que le démon 'firewalld' est actif sur la machine.

Désactiver le démarrage automatique firewalld lors du boot du serveur :

# systemctl disable firewalld

Removed symlink /etc/systemd/system/multi-user.target.wants/firewalld.service.

Removed symlink /etc/systemd/system/dbus-org.fedoraproject.FirewallD1.service.

Pour arrêter le service manuellement et immédiatement :

# systemctl stop firewalld

Vérifier si le pare-feu est bien inactif :

# systemctl is-enabled firewalld
disabled

# systemctl is-active firewalld
inactive

 

Il peut être également nécessaire de désactiver le démarrage manuel de firewalld.


En effet, si le démarrage automatique de firewalld a été désactivé, il est toujours possible de le relancer à la main via la commande « systemctl start firewalld »

Pour éviter que le service 'firewalld' puisse être démarré manuellement, taper la commande suivante :

# systemctl mask firewalld

Created symlink from /etc/systemd/system/firewalld.service to /dev/null.

Ainsi, il ne sera plus possible de démarrer firewalld :

# systemctl start firewalld
Failed to start firewalld.service: Unit firewalld.service is masked.

 

 

   
© ALLROUNDER